Noble Realms

spirituality - physics - conspiracy - philosophy - wisdom - and more...

You are not logged in.

Announcement

Noble Realms Forum is now closed. It will remain online as a searchable archive of posts spanning 3/25/04 to 2/22/08. Members may still log in to use email functions, but there will be no further posting activity. Thank you to everyone who has contributed over the years. - Tom/montalk
  • Index
  •  » Conspiracy
  •  » The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

#31 2007-02-17 23:07:35

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

L’Agni Yoga des Mahatmas
Fondateurs de l'Agni Yoga (« yoga du feu », le feu du psychisme), Helena et Nicolas Roerich canalisaient par médiumnisme deux Mahatmas : Frère Morya et Frère Kut Humi de la (pseudo) « Fraternité Blanche » de Shamballah, un royaume caché dans les vallées inaccessibles de l'Himalaya. Selon les communications, Morya serait incarné en Maitreya. Les mahatmas disent former le groupe de Rois du Monde. Or, on a à faire ici vraisemblablement à la Shamballah terrestre, le double luciférien de la Shamballah christique, laquelle est la vraie Loge Blanche des douze bodhisattvas (qui inclut Bouddha, Rosencreutz, etc.). Les Mahatmas parlent de la lapsit exillis, la pierre tombée du front de Lucifer qui deviendra le Graal, sans faire aucune mention du Christ, renvoyant plutôt à Vénus. C’est un vieux calice marqué par le sceau de Lucifer et qui n’est pas devenu un Graal puisqu’elle ne contient pas le sang du Christ le Logos solaire.   Par nécessité, les mahatmas laissent le Christ - principe de toute l’évolution cosmique – dans l’oubli ou le ramènent à Issa, ce qui est faux car ce dernier correspond en fait à Jehu Ben Pandira, qui renouvela l’initiation essénienne.   

Helena Roerich, la médium, est rebaptisée Urusvati, nom sanskrit désignant la Lumière de l'Ètoile du Matin, qui n’est autre que Vénus, donc Lucifer. La doctrine centrale de Agni Yoga est que seule la Matière existe et que le spirituel n’est en fait que de la matière plus raffinée. C’est là un exemple-type de matérialisme occulte. Ils lui parlaient de leurs « laboratoires », situés dans les tours Chung dans l’Himalaya , qui irradient d’une luminosité irréelle et auxquels personne ne peut avoir accès sans « un appel » et « sans guide ». De ces tours, ils émettent psychiquement leurs pensées ; ils rappellent d’ailleurs régulièrement à quel point il est difficile d’émettre des pensées sur une si longue distance, expliquant ainsi pourquoi les transmissions manquent cruellement d’articulation syntaxique. Ils parlaient aussi de leurs « appareils de vision à distance », de double vue rehaussée par des moyens sophistiqués, de leurs « miroirs prismatiques », d’appareils téléscopiques, d'autres qui collectent l'énergie psychique, d'autres encore qui mesurent la tension du feu dans l'espace, bref des appareils strictement matériels liant le spirituel, la « matière raffinée », à la matière dense. Ils racontent : « avoir parlé des corps astraux, des aimants, de la radiance de l’aura, des émanations de tout objet, du rehaussement des sensibilités, des changements dans les forces gravitationnelles, de la pénétration d’une couche de matière par une autre, de l’envoi de pensées à travers l’espace, du phénomène de la cimentation de l’espace, du ressenti des centres, de la compréhension  du mot matière ». Les visions transmises étaient décrites de façon grossièrement matérialiste, imprégnées des concepts de la science matérialiste moderne, laissant paraître le spectre de la huitième sphère.  Nicolas Roerich affirmait d’ailleurs avoir observé dans les montagnes de l’Himalaya des " vagues magnétiques et d’ « extraordinaires phénomènes optiques », des « miracles de lumière », qui répondent à la description des ovnis en forme de disque argenté. À propos de ces ovnis, il précise : «  si vous en entendez parler ou en voyez vous-mêmes, vous venez d'en apprendre sur les mahatmas. »  Dans un autre article, il rapporte lui-même à un lama tibétain : « "Lama, non loin de Ulan-Davana (Nord du Tibet) on a vu un énorme vautour... il a traversé le ciel et est entré dans la trajectoire d'un objet lumineux radiant, magnifique brillant sous l'éclat du soleil." Les yeux du lama se sont mis à briller : "Shamballah te protège, son pouvoir protecteur te suit sous l'aspect de cette matière radiante, as-tu remarqué dans quelle direction il allait?" »  Tout cela n’a rien à voir avec la vraie Shamballah christique des douze de la Grande Lobe Blanche, mais bien son double terrestre luciférien souterrain connecté à la huitième sphère. Ces ovnis sont en fait des imaginations luciférianisées de l'ancienne Lune  remplies de matière volée à la Terre et qu’Ahriman, interférant avec nos perceptions, se charge de rendre matériellement visible sous la forme d'hallucinations.

Helena Roerich relate de nombreux cas où des émissaires des mahatmas auraient influencé des politiciens, des artistes, des inventeurs. Les influences peuvent être psychiques ou strictement matérielles. Les contacts peuvent se faire via des lettres contenant des montants d’argent ou des instructions précises, mais toujours de source inconnue ou renvoyant à Shamballa.  Ils peuvent apparaître en personne physiquement ou en vision à leurs disciples, dans leur corps éthérique.  Les Roerich les ont rencontré physiquement des émissaires des mahatmas et quelques fois les mahatmas eux-mêmes à Londre, à New York et dans le Nord-Est de l’Inde. Hors de leur corps physique, Helena et Nicolas ont souvent été emmenés dans les laboratoires des mahatmas. 

Alors que l’anthroposophie de Steiner se voulait une synthèse créatrice de la science occidentale et du courant rosicrucien, le théosophisme voulait unir la science matérialiste à l'ancienne sagesse indo-tibétaine (luciférienne) qui cultive une relation de dépendance au guru. C'est Lucifer (Orient) et Ahrimane (Occident) sans leur médiateur pacificateur Christique représenté par l'Europe centrale et l'Europe de l’Est, martyrs de l'expérience socialiste. En plus d’avoir donné l’impulsion du bolchévisme , les mahatmas ont donné l'inspiration, via les Roerich – vendus à la « cause » du bolchévisme depuis 1920 - et les loges occidentales, à la mouvance mi-communiste mi-bouddhiste et, de concert avec les loges franc-maçonniques, à la sécularisation. Collectivisme et dialectivisme étaient à l'honneur, car pour eux la science et technologie étaient impossibles en l’absence du communisme. Le bolchevisme devait, selon eux, libérer l'humanité grâce au « mahatma Lénine » ; s’opposer ne serait-ce qu’un peu au bolchevisme revenant alors « à s’opposer au plan des Rois du monde ». Marx a été contacté par un émissaire des mahatmas à Londres ; Lénine, en Suisse. Ils ont répondu chaleureusement à l’annonce du règne de Shamballa, uneère de Communauté Mondiale (le communisme et le bolchevisme). Les mahatmas donnaient des instructions précises. En 1934, par exemple, ils ont donnée les instructions suivantes : les États-Unis ne doivent pas se désarmer mais au contraire faire sentir leur domination partout sur la planète de façon à dissuader toute attaque ; les conditions astrologiques sont propices à la négociation d’une union entre l’Amérique du Nord et du Sud en un Grand État ; il faut garder l’œil sur l’Est, ce qui inclut pour eux la Russie, et il faut que l’Amérique aide ce Orient promis à un Grand Futur.  Il doit donc exister un bloc Russe-asiatique  face à un bloc Américain pour obtenir la paix mondiale. Pour les mahatmas, le Président sera ainsi prêt à déclarer et instaurer l’Union mondial, inspiré par les lois cosmiques que révèlent les mahatmas. Dans une lettre de 1934, on lit que les mahatmas considéraient Roosevelt comme « leur Rayon ». 

Steiner a maintes fois répété que l’Europe de l’Est est destinée à jouer un rôle crucial dans le développement des facultés psychiques futures, et que le bolchevisme aurait été conçu et appliqué exprès pour l’opprimer et la déchristianiser, de façon à provoquer son échec spirituel. Dans de telles conditions d’esclavage et de matérialisme machiniste que réunit le bolchevisme, l’Égo doit périr.  Nicolas Roerich avait vraisemblablement des liens avec de très hautes sociétés d’initiés occidentaux, dont Steiner disait qu’ils étaient les vrais pères de l'expérience socialiste en Europe de l'Est. Dans une biographie de Roerich, on apprend que c’est lui qui a suggéré d’apposer sur le billet d’un dollar américain le logo de la pyramide tronquée surplombée de « l’œil qui voit tout », symbole du novo ordo seclorum. Elle était d'abord flanquée d'une tête de Lénine et c’est plus tard seulement, en 1935, qu’elle se trouva remplacée par le symbole du Dieu Père, « l’œil qui voit tout ». Les relations plus qu’amicales qu'entretenaient les derniers représentants des Roerich et des Gorbatchevs sont connus et ne présagent rien de bon. Les Roerich nourrissaient aussi des liens étroits avec Franklin D. Roosevelt, à qui il proposait rien de moins que de l’aide d’En Haut, de la part de « ceux qui veillent sur l’histoire » à partir de leur royaume dans l’Himalaya. Cela n’est pas sans rappeler l’influence d’un mystérieux professeur qui aurait incité Georges Washington à signer au plus vite la déclaration d’indépendance. Certains croient qu’il s’agissait du comte de Saint-Germain réincarné, Rosencreutz de la Loge des douze bodhisattvas de la Loge Blanche, mais Nicolas Roerich croit que cet individu était un mahatma. On peut penser aussi aux mystérieux Tibétains qui tentaient d’influencer les Tsars et contre lesquels pestait Raspoutine.

Genghis Khan est un personnage historique adulé par les mahatmas et les Roerich. Il a été initié par de grands prêtres à une initiation luciférienne d’une extrême intensité. Sa mission a été ensuite de rendre la culture européenne visionnaire, c’est-à-dire de l’inonder dans la clairvoyance atavique ressuscitée.  Les Roerich souhaitaient la même chose. Genghis Khan établit une sorte de communisme étatique-religieux fondé sur le contrôle des masses via la résonance mutuelle de ces structures étatiques-religieuses avec la clairvoyance atavique.

Offline

 

#32 2007-02-17 23:09:03

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

La Théorie de Paracelse sur les Ovnis et leurs occupants.

  Winston Smith©

 

Théophraste Paracelse (1491-1541) ou en réalité Philippe Bombast un suisse-allemand « fut un incontestable novateur en Médecine, ne craignant pas de mélanger sorcellerie et science ». Voilà comment nous le décrit René Schwaeblé dans sa traduction française de 1911 des Grimoires de Paracelse. Il en fait même une certaine éloge : « Ce prodigieux génie semble avoir tout embrassé, tout approfondi. Son oeuvre est l’encyclopédie de science et de philosophie la plus complète qui existe ». Il dit aussi : « La personnalité de Paracelse oubliée, chacun, astronome, astrologue, médecin, chirurgien, philosophe, pharmacien, sorcier, chimiste trouvera dans sa formidable encyclopédie ce dont il a besoin ». Et pour finir : « Paracelse n’appartient donc à aucune école. Ou, plutôt, il appartient à toutes les écoles ».

  Pour ma part j’ai trouvé dans ses Grimoires une théorie complète et plutôt satisfaisante sur l’organisation d’un monde caché qui vient régulièrement nous visiter et qu’on appelle de nos jours d’un terme générique « les OVNI ». Paracelse a un autre vocabulaire et nous décrit sous la forme de traités l’existence de créatures intelligentes non humaines mais pouvant y ressembler et vivant dans des dimensions parallèles basées sur les quatre éléments que la majorité des terriens vénère : l’eau, la terre, l’air et le feu.

  Selon certaines écoles philosophiques l’homme a été créé à l’image de Dieu donc il en a la pensée créatrice. C’est-à-dire que les hommes projètent continuellement leurs pensées « supérieures » vers une « sphère réflectrice supérieure » et leurs pensées « inférieures » vers une « sphère réflectrice inférieure ».

Cette capacité créatrice est à la base de nombre d’illusions et d’hallucinations mais l’idée intéressante est qu’elle génère de nouvelles entités intelligentes voire autonomes et capables à leur tour de créer d’autres entités. Ces entités parfois se mélangent avec d’autres entités intelligentes créées par Dieu pour le fonctionnement de l’Univers, etc.

Dans la sphère supérieure nous allons trouver par exemple des créatures du type angélique sensées nous aider à nous rapprocher d’un meilleur monde, quand elles sont positives.

Inversement les créatures de la sphère inférieure essayent d’accéder à notre monde en se servant de la capacité créatrice des humains, pour cela ils imitent souvent ce que font les entités supérieures.

Sans faire de politique je dirai que nos sociétés sont basées sur le même principe d’évolution : le citoyen moyen tente d’accéder au niveau du riche avec l’aide de celui-ci si c’est dans son intérêt, quant au pauvre il essaiera de s’approprier tout ou partie des biens du citoyen moyen en espérant ainsi accéder à son niveau.

  Ainsi de tous temps les traditions populaires nous parlent de créatures qui interférent avec notre monde. A ma connaissance c’est Jacques Vallée dans son livre « Visa pour la Magonie » qui  avait lancé l’idée d’un parallèle (il y a aussi eu Bertrand Méheust) entre les folklores passés genre fées et lutins, et le folklore actuel genre grand blond et petit gris. L’idée fut reprise plus récemment par Jean Sider dans son livre « OVNIS: dossier secret » où il fait un rapprochement significatif entre des éléments de l’ufologie et des éléments prélevés dans quatre ouvrages folkloriques.

   

Certains ufologues ont cru y voir un signe de la présence Extra-Terrestre depuis l’origine de l’homme et certains psycho-socios au contraire partant du fait que le folklore de nos ancêtres résultait de leur imagination en ont déduit que les OVNI actuels sont des hallucinations chaque fois qu’ils ne sont pas explicables autrement.

Comme toujours la « réalité » se ballade entre ces deux extrêmes et nous allons voir dans ce qui suit comment Paracelse a fait il y a 5 siècles la synthèse des traditions populaires de son époque, les traditions populaires n’étant pas des hallucinations mais plutôt des vérités historiques déformées par le temps et la transmission orale.

 

Description de quelques créatures de la sphère inférieure.

  (les passages entre guillemets sont extraits des Grimoires de Paracelse)

(les passages entre parenthèses sont des annotations explicites)

  « Ces êtres, bien qu’ayant apparence humaine ... ont une origine absolument différente de celle des hommes et de celle des animaux. Ils s’accouplent pourtant à l’homme, et de cette union naissent des individus de race humaine »

« les philosophes (rationnalistes de l’époque) n’ont point parlé de ces êtres ... car, ils ne croient que ce qu’ils voient »

« Pour l’être de l’autre nature le murs n’existent pas, il pénètre les obstacles les plus denses sans avoir besoin de les détériorer. »

Ces « êtres qui sont légers comme les esprits et qui engendrent comme l’homme, ont son aspect, son régime. »

Ces « êtres ... ne sauraient se classer parmi les hommes puisqu’ils volent à la façon des esprits; ils ne sauraient non plus se classer parmi les esprits puisqu’ils évacuent, boivent, ont chair et os à la façon des hommes. »

« Ces créatures mourant et n’ayant point d’âme sont donc des animaux? Elles sont plus que les animaux : en effet, elles parlent et rient ... elles sont supérieures aux hommes puisqu’elles sont insaisissables comme les esprits »

« Ces êtres ne craignent ni le feu, ni l’eau. Ils sont sujets aux maladies et aux indispositions humaines. Ils meurent en bêtes, leur chair se putréfie comme la chair animale. Vertueux ou vicieux, purs ou impurs, meilleurs ou pires, comme les hommes, ils en ont les moeurs, les gestes, le langage; comme eux, ils diffèrent par la ligne et l’aspect, ils vivent sous une loi commune, travaillent de leurs mains, tissent (fabriquent) leurs vêtements, se gouvernent avec sagesse et justice, font preuve en tout de raison. Pour être hommes il ne leur manque que l’âme. Et, parce que l’âme leur manque, ils ne pensent ni à servir Dieu ni à suivre ses commandements; l’instinct seul les pousse à se conduire honnêtement. »



  L’habitation de ces créatures.   

  « Celles qui habitent dans l’eau s’appellent Nymphes, dans l’air Sylphes, dans la terre Pygmées, dans le feu Salamandres. »

(Là se pose un problème de vocabulaire, voici quelques équivalences :

Sylphe = Sylvestre , Yéti , Sasquatch , Big Foot , Abominable Homme des Neiges ...

            Un Sylphe qui a un rapport avec une femme peut engendrer un Géant hybride.

Pygmée = Gnome , Lutin , Farfadet , Homuncule ...

            Un Pygmée qui utilise une femme peut engendrer un Nain hybride.

            Les Pygmées peuvent engendrer les Monaches à l’apparence humaine.

Salamandre = Vulcain , Etnéen ...

            Les Salamandres peuvent engendrer les Manes et les Scintilles.

Nymphe = Ondin ...

            La Nymphe qui a un rapport avec un homme peut engendrer un hybride.

            Les Nymphes peuvent engendrer les Syrènes ou des Monaches.

Le mot Elfe peut désigner indifféremment toutes ces créatures.

Dans ce qui suit j’utiliserai exclusivement les mots Sylphe, Gnome, Vulcain, Nymphe, Géant et Nain, sauf cas explicite.)

 

« les Gnomes traversent sans la moindre difficulté les rocs les plus denses »

« Nous avons l’eau pour apaiser notre soif; pour apaiser la leur, ces êtres ont une eau qui nous est inconnue et que nous ne pouvons voir. Ils ont besoin de manger et de boire, mais ils mangent et boivent ce qui est aliment et boisson pour eux. »

« Ils se donnent des gardes, des magistrats, des chefs, comme les abeilles élisent une reine, ou les bêtes sauvages se choisissent un guide. »

« Quant à leur physique, il est bien évident qu’il varie : les Nymphes des deux sexes ont l’aspect humain, les Sylphes sont plus épais, plus grands, plus robustes, les Gnomes plus petits, hauts environ de deux palmes » (1m20)

« Les Gnomes habitent dans les montagnes »

 

La raison pour laquelle ces créatures nous apparaissent.

« Tout ce que Dieu crée finit par se manifester à l’homme. Dieu lui produit quelquefois le diable et les esprits afin de le persuader de leur existence. Du haut du ciel, il lui envoie aussi des Anges, ses serviteurs. Ces êtres nous apparaissent donc, non pour demeurer avec nous ou s’allier à nous, mais afin que nous les puissions comprendre. Ces apparitions sont rares à la vérité. Mais, pourquoi ne le seraient-elles pas? ne suffit-il pas que l’un de nous aperçoive un Ange pour que nous tous croyons aux autres Anges?

Au reste, pour que la preuve de leur existence apparaisse plus éclatante, Dieu permet que des Nymphes soient vues, non seulement de certains hommes, mais qu’encore elles entretiennent commerce charnel avec eux et en aient des enfants. »

« Ces enfants sont de race humaine parce que le père étant homme ... leur donne une âme qui les rend semblables à lui ... la femelle qui reçoit cette âme avec la semence est, comme la femme, rachetée par le Christ. Nous ne parvenons au royaume divin qu’autant que nous communions avec Dieu. De même, cette femme n’acquiert une âme qu’autant qu’elle connaît un homme. Le supérieur, en effet, communique sa vertu à l’inférieur. Voilà donc encore une raison de l’apparition de ces êtres : ils recherchent notre amour pour s’élever, comme les païens recherchent le baptême pour acquérir une âme et renaître avec le Christ.

Il est juste d’ajouter qu’ils ne se rapprochent ainsi de nous que parce qu’ils nous ressemblent comme le loup ressemble au chien sauvage. Tous ces êtres, en effet, n’ont pas des rapports charnels avec l’homme. Les Nymphes sont ceux qui en ont le plus; après les Nymphes, ce sont les Sylphes; quant aux Gnomes, ils n’ont point de ces rapports avec l’homme; ils se contentent de le servir. On considère généralement les Gnomes ... comme des esprits parce qu’ils apparaisent brillants et éclatants : l’on ne réfléchit pas que leur chair et leur sang sont de nature lumineuse. Les Gnomes ... sont agiles et légers comme les esprits, ils connaissent le présent, le futur et le passé, révèlent aux hommes ce qui est caché; ils ont la raison de l’homme sans en avoir l’âme, ils ont la science et l’intelligence des esprits sans posséder leur connaissance de Dieu. »

« Les Sylphes sont plus grossiers, ils ne connaisent point notre langue. Les Gnomes parlent la même langue que les Nymphes ... Les Sylphes sont plus timides que les hommes. »

« le diable s’immisce quelquefois dans le corps des Gnomes, des Sylphes, surtout dans celui des femelles, qu’il s’amuse à faire accoucher de foetus atteints d’une lèpre, gale ou teigne inguérissable. »

 

Les créatures des créatures.

  « les Nymphes, qui s’engendrent entre elles comme le font les hommes, engendrent des monstres nageant à la surface de l’eau : ce seront les Syrènes ... Les Nymphes et les Gnomes engendrent encore d’autres monstres, les Monaches, qui ressemblent aux hommes et habitent leur milieu. »

 

Les hybrides des créatures.

  « Il nous faut parler de deux races qui se rattachent à celles des Sylphes et des Gnomes, les Géants et les Nains. »

« Nous n’ignorons pas que beaucoup de personnes ne croient ni aux Géants, ni aux Nains. Elles se contentent de dire : Les Géants sont extraordinaires et trop forts, nous les repousserons donc et les tiendrons pour illusions.

Les Géants sont engendrés par les Sylphes, et les Nains par les Gnomes ... ils sont rares; cependant, l’on en a vu assez pour ne pas douter de leur existence. Ils sont remarquables par leur solide constitution.

Voilà ce qu’il faut penser de leur âme : ils sont des hommes issus d’animaux et ils sont des monstres : ils n’ont donc point d’âme. L’on croirait pourtant qu’ils en ont une à voir leurs bonnes actions et leur amour de la vérité. Car, ainsi que le singe copie les gestes de l’homme, ils peuvent agir comme l’homme.

Dieu aurait pu donner à ces êtres une âme s’il l’avait voulu, comme il en a donné une à l’homme en communiant avec lui, comme il en a donné une aux Nymphes en les mariant à l’homme. Il ne l’a pas voulu, pour ne pas créer une race semblable à la race humaine. Malgré leurs bonnes actions, je ne pense donc pas que les Géants et les Nains participent à la rédemption. Mais, s’ils n’ont pas la foi, ils sont sages, à la façon des animaux ...

Les Géants et les Nains peuvent entretenir commerce charnel avec les femmes ... Mais, ils ne sauraient avoir d’enfants de leur propre race, qu’ils se marient entre eux ou qu’ils s’allient à l’homme : en effet, ce sont des monstres, et ils ne peuvent pas plus engendrer entre eux que ne le peuvent des consanguins (ou des clones); d’autre part, s’ils s’allient à l’homme, le foetus sera d’une double nature, c’est-à-dire de la leur et de celle de l’homme, et par conséquent l’enfant sera de race humaine puisque, lorsqu’il a pour parents un être sans âme et un être avec âme, il appartient à la race de ce dernier. Les Géants et les Nains meurent donc sans héritiers. »

 

Ces autres créatures de Dieu.

  « Dieu a fait ces êtres pour donner des gardes à ces créations. C’est ainsi que les Gnomes gardent les trésors de la terre, métaux et autres; ils les empêchent de voir le jour avant le temps voulu. Car, ces trésors, or, argent, fer, etc., ne doivent pas être trouvés tous le même jour, ils doivent être distribués petit à petit, et non pas à quelques personnes seulement, mais bien à toutes. »

« Les Syrènes, les Géants ... ont été créés dans un autre but : ils doivent prévenir des évènements graves les hommes, leur indiquer qu’un incendie éclate, les avertir de la ruine d’un royaume. Les Géants annoncent plus spécialement la dévastation d’un pays ... les Syrènes la mort des rois et des princes.

La cause initiale de l’Univers dépasse notre entendement. Mais, à mesure que le Monde approche de sa fin, les choses se manifestent à nous de plus en plus clairement; nous voyons leur nature, leur utilité. Au jour dernier tout apparaîtra clair, tout sera connu, rien ne sera ignoré, chacun recevra la récompense de ses efforts et de son amour de la vérité. Alors ne sera pas médecin ou professeur qui voudra. L’ivraie sera séparé du grain, la paille du froment. Alors se taira celui qui crie aujourd’hui. Celui qui compte déjà le nombre de pages qu’il a encore à écrire succombera sous le poids de son oeuvre.

Alors seront heureux ceux qui en ce moment cherchent à voir. Et l’on verra ce jour-là si j’ai menti. »

 

La vie des Gnomes.

  « Ces créatures habitent au-dessous de nous, dans la terre où elles trouvent en abondance ce dont elles ont besoin ... Ces esprits ne sont point pareils aux autres esprits; ils peuvent cependant égaler leur pouvoir et leur industrie. Ils ont une chair et un sang comme les hommes, ce que n’ont pas les vrais esprits, ainsi que le Christ l’a dit à ses disciples, après qu’à travers les portes fermées il fut entré dans la chambre où ils se trouvaient : « touchez-moi, je n’ai ni cher ni os ». On peut conclure de ces paroles que le véritable esprit n’a ni corps tangible, ni chair, ni sang, ni os, mais qu’il est d’une substance semblable à l’air ou au vent. Ici, nous n’expliquerons pas davantage ce secret. Nos créatures ne sont point esprits et ne peuvent être comparées aux esprits. Si l’on veut absolument les appeler esprits, qu’on les appelle, alors, « esprits terrestres », puisqu’elles ont leur chaos (monde) et leur habitation sous la terre et ne vivent pas dans l’air à la façon des véritables esprits. »

« Ces esprits sont les moins bons de tous les esprits; néanmoins, bien qu’ils aiment le mal, ce ne sont pas des diables. Au reste, il y a une grande différence entre ces esprits et les diables : les diables ne meurent pas, ces esprits meurent. »

« Bien que naturellement petits, les Gnomes apparaisent à volonté petits, grands, beaux ou laids. Ils connaissent en effet, tous les arts, ils savent se servir de la lumière de la nature. Ils possèdent quantité de trésors, d’or et d’argent. Beaucoup de ces êtres habitaient autrefois des lieux aujourd’hui ruinés et déserts.

Plusieurs personnes les ont pris pour des anges ou des esprits que Dieu nous avait envoyés, puis rappelés à lui à cause de nos péchés.

D’autres ont pensé que les hommes ne pouvaient voir les Gnomes. Quelques-uns qui les virent pensèrent qu’ils étaient les âmes d’hommes morts honteusement ou suicidés, ou qui, n’ayant pas confiance en Dieu, devaient servir le diable jusqu’au jugement dernier.

D’autres, encore, crurent qu’ils n’étaient que de vains spectres. »

« Certains les ont pris pour des manifestations de sorcellerie. »

« Ces êtres, sont, à la vérité, des hommes matériels et véritables, et, dans les premiers temps de la Nature, on les prenait souvent pour Dieu, et on les invoquait à sa place. Ce sont eux que Dieu Tout-Puissant a désignés dans sa première Table (Deutéronome Chapitre 5 Versets 6 et 7) : « Vous ne regarderez point comme dieux ceux qui habitent dans l’eau (c’est-à-dire les Nymphes), moi seul suis Dieu, mois seul suis le rédempteur ». (Dans les Bibles actuelles cette phrase a souvent disparu et est remplacée par une autre qui ne veut rien dire, pourquoi?)

Nous avons dit tout cela, non pour indiquer le moyen de les attirer, mais pour que l’on puisse dorénavant parler d’eux savamment et comprendre en quoi ils diffèrent du diable. Le diable n’a pas de corps, si ce n’est celui qu’il se forme des quatre éléments, corps sans chair et sans sang, non sujet aux maladies, éternel. Ces êtres, au contraire, meurent et ne participent point à la vie éternelle. Aussi, ceux qui se lient à eux partagent-ils leur sort. Qu’on réfléchisse donc avant de se lier à eux. Dès qu’on est lié à eux, il faut faire ce qu’ils ordonnent. Et, si on les irrite, ils infligent de graves dommages, quelquefois ils tuent. Il y en a des preuves.

Beaucoup de personnes, par exemple, ont été trouvées mortes, le cou tordu ou tranché, ou les membres rompus (voilà qui ressemble aux mutilations de bétail).

On en accuse généralement le Diable. Or, le Diable ne le peut. Ce qu’il peut, c’est donner de mauvaises pensées à l’homme, l’empêcher d’obéir à Dieu, le pousser au péché, le faire renier Dieu. Les Gnomes ressemblent au Diable : souvent ils offensent Dieu. Mais, souvent aussi, ils nous avertissent, nous préservent des dangers, nous protègent ... Je ne veux point dire ici, à cause des maux qui pourraient affliger ceux qui voudraient essayer, par quel pacte on se lie à ces êtres, grâce à quel pacte ils nous apparaissent et nous parlent (de nos jours des médiums grâce à des incantations peuvent connaître à l’avance le lieux et l’heure du passage ou de l’atterrissage d’un OVNI). Je me contente de déclarer que, seules, notre foi, notre pensée, notre imagination peuvent nous protéger contre eux. Il ne faut donc pas laisser seuls les hommes écrasés de chagrins ou victimes de leur imagination, il faut donc les réconforter à l’aide de paroles joyeuses, de propos agréables, de jeux.

Le Diable et les esprits terrestres ne se reposent jamais, sans cesse ils nous dressent des embûches. »

« O toi, homme désespéré, qui laisses le vent t’emmener à son gré, c’est toi-même, c’est ta foi fragile, ce sont tes mauvaises pensées qui te font du mal. Au-dessus de toi et en toi est un aimant qui attire ces mots. C’est l’aimant céleste, le plus puissant de tous les aimants, qui attire à lui tout ce qu’il veut. » (fin)

 

Cette dernière phrase nous rappelle que la pensée de l’homme est créatrice : un homme par exemple va imaginer une créature qui lui apparaîtra sous forme de rêve ou d’hallucination, après cette expérience il pensera davantage à cette créature qui peu à peu prendra de la puissance et de l’autonomie, jusqu’à se présenter réellement à l’homme qui l’avait d’abord imaginé, mais aussi être perceptible à d’autres hommes qui n’ont pas suffisamment de foi, qui penseront à cette créature, donc renforceront son pouvoir d’existence et ses manifestations, etc.

Cette théorie s’adresse à ceux qui ont compris que 2=1 (des philosophes) et non pas à ceux qui croient encore que 1+1=2 (des rationnalistes).

 

Les rapprochements avec l’ufologie moderne sont nombreux en voici quelques uns dans l’ordre d’apparition :

- les Elfes peuvent passer à travers les murs tout comme dans les cas « d’enlèvements » en chambre;

- tout comme certains E.T. les Elfes parlent, rient et meurent;

- la psychologie des E.T. et des petits gris ressemble beaucoup à celle des Gnomes et des Nains; (relire les témoignages sur les abductions)

- on retrouve aussi dans l’ufologie des cas semblables où un homme copule avec une E.T. donc peut-être une Nymphe;

- ne dit-on pas de certains hommes en noir qu’ils pourraient être des E.T. à moins qu’ils soient des Monaches;

- certains E.T. se manifestent lumineusement tout comme les Gnomes;

- les Gnomes et les Nains enlèvent des hommes et des femmes pour fabriquer des Nains hybrides, tout comme cela se passe avec des E.T. et les petits gris;

- « l’Extra-Terrestre » de Roswell ne serait-il pas un Nain hybride ?

Je rappelle qu’il n’a ni sexe, ni sein, ni nombril ... le film vidéo semblant être une intox.

- les E.T. ne sont pas des diables mais les Gnomes pourraient bien être leurs médians sur Terre, toujours selon les traditions populaires.

LA THÉORIE DE « L’UNIVERS- OMBRE »
COMMENT EXPLIQUER LA FUGACITÉ DES OBSERVATIONS OVNI, QUI SEMBLENT LITTÉRALEMENT APPARAÎTRE SOUS LES YEUX DES TÉMOINS, AVANT DE S’ÉVANOUIR TOUT AUSSI FURTIVEMENT ? POURQUOI LES RAPPORTS CONCERNANT LES EXTRATERRESTRES FONT ÉTAT D’UNE INCROYABLE MULTIPLICITÉ DE FORMES PHYSIQUES ? COMMENT EXPLIQUER ENFIN QUE CERTAINES DE CES ENTITÉS S’INTÉRESSENT DE TRÈS PRÈS À CERTAINES DE NOS CAPACITÉS ET À NOTRE MODE DE VIE ? LE NOUVEL OUVRAGE DE FABRICE KIRCHER ET DE DOMINIQUE BECKER, « LES EXTRATERRESTRES VIENNENT-ILS DE L’ANTI-MONDE ?», NOUS OFFRE DE NOUVELLES PISTES DE RECHERCHE POUR MIEUX APPRÉHENDER LE PHÉNOMÈNE OVNI, MAIS AUSSI LES PHÉNOMÈNES PARANORMAUX DANS LEUR ENSEMBLE. LE MONDE DE L’INCONNU ENQUÊTE POUR VOUS DANS UNE AUTRE DIMENSION...


LA THÉORIE DE « L’UNIVERS- OMBRE »
Avant de présenter les avantages liées à cette théorie de l’anti-monde, revenons en détail sur ce concept. Devant certaines aberrations de l’Univers, certains scientifiques ont émis l’hypothèse d’un second univers à côté du nôtre, mais invisible et indétectable. Terre et anti-Terre serait indissociablement liés, comme le Yin et le Yang ; l’univers-ombre posséderait en revanche certaines caractéristiques inversés comme un miroir.
Ainsi dans l’anti-monde, la flèche du Temps est inversée, c’est-à-dire que le temps s’écoule du futur vers le passé ! Si sur Terre nous passons de la naissance à l’enfance, puis à l’âge adulte jusqu’à la mort, les créatures de l’Anti-Terre naissent adultes puis rajeunissent jusqu’à devenir néant... En fait, la principale différence entre les 2 univers serait une question de dimension : l’Homme est une créature en 3 dimensions, tandis que l’anti-homme évolue dans un monde en 4 dimensions, ce qui lui permet des immersions dans notre réalité en 3D.
OVNI : UN SAS POUR ACCÉDER À L’ANTI-TERRE !
On associe majoritairement l’OVNI à un objet technologique doté de performances incroyables, capable de parcourir des milliards de kilomètres à une vitesse supersonique. Mais ces « engins » que nous apercevons dans le ciel ne seraient-ils pas plutôt autant de portes de passage vers l’anti-monde ?
Les vaisseaux observés sont majoritairement silencieux, tout au plus émettent-ils un léger bourdonnement : est-ce parce que la 4ème dimension est gouvernée par le silence ? Les observations d’entités extraterrestres et d’OVNI résulteraient donc de ce passage de créatures venues de l’anti-monde dans notre monde en 3 dimensions. Des apparitions brusques, parfois instantanées, comme « venues du néant ».
Tout comme dans la série « Stargate », une porte dimensionnelle expliquerait donc qu’un OVNI soit visible à un endroit où, la seconde d’avant, il n’y avait rien... Idem pour la disparition de l’entité ou du vaisseau, souvent comparée « à une ampoule électrique qu’on éteint ». Ce passage invisible entre Terre et anti-Terre fournit ainsi un excellent argument pour expliquer la soudaineté des rencontres OVNI.
Cette théorie pourrait également apporter des clés pour comprendre l’étrangeté de certains contacts rapprochés, où les entités sont parfois décrites avec des caractéristiques frôlant l’absurde : apparence démesurée, parfois fragmentée, particularités physiques dérangeantes (bras immenses, pas de jambes, absence de bouche et d’appareil génital, invisibilité...) ; si les extraterrestres nous parviennent directement d’un anti-monde en 4 dimensions, il est alors logique que le cerveau, habitué à capter des informations en 3 dimensions, soit incapable de comprendre ce que l’oeil du témoin perçoit en apercevant une entité de ce genre...
PARADOXE TEMPOREL : LE FACTEUR 144
Mais en cas de contact rapproché, c’est parfois le témoin qui bascule dans une autre réalité, celle de l’anti-Terre ! Les personnes ayant vécu un enlèvement OVNI se retrouvent alors immergée dans cette nouvelle dimension où la flèche du temps est inversée... Une caractéristique importante, puisqu’elle explique facilement les phénomènes de « missing-time », à savoir ces « tranches de temps » qui semblent s’être évanouies dans le néant.
L’auteur prend l’exemple d’un jeune homme qui, au mois de juillet 1961, affirme avoir passé 3 heures dans un vaisseau extraterrestre, avant de se faire déposer au même endroit. Mais lorsqu’il revint sur Terre, 18 jours s’étaient en réalité écoulés et la police avait presque perdu espoir de le retrouver un jour ! Pourtant, malgré ces supposés 18 jours de « fugue », le jeune homme n’avait pas pris un poil de barbe et la fleur à sa boutonnière n’était pas fanée...
Après un rapide calcul, on peut en déduire qu’une seconde passée dans l’anti-monde équivaut à 144 secondes soit un peu plus de 2 minutes dans notre réalité temporelle. Les phénomènes de missing-time peuvent donc être expliqués par des observations rapprochées incluant un passage dans la réalité de l’anti-monde. Le témoin a le sentiment de n’avoir observé un engin ou une entité que durant quelques secondes ou quelques minutes ; une fois ramené dans sa réalité en 3D, il onstate que des dizaines de minutes se sont écoulées, comme si une portion de temps s’était évaporée !
En théorie, si vous décidiez de passer une année entière dans l’anti-monde, vous reviendriez sur Terre plus vieux de... 144 ans, autant dire mort ! A l’inverse, les entités qui effectuent de brefs passages dans notre monde en 3D repartent plus jeunes dans l’anti-monde ! Une question nous vient alors à l’esprit : est ce que les habitants de l’anti-monde viennent nous visiter dans le simple but de « récupérer » de l’espérance de vie supplémentaire ?
FRANCHIR LA BARRIÈRE DES MONDES POUR RENAÎTRE
Quoiqu’il en soit, cette théorie n’est applicable qu’à un petit pourcentage des habitants de l’anti-monde, et le processus ne peut pas être répété indéfiniment. Il est alors pertinent de se demander ce qu’il advient de ces entités à l’approche de la mort. En conservant le raisonnement d’une flèche du temps inversée, l’auteur est en mesure de développer une nouvelle hypothèse.
Né adulte, l’anti-terrien devient enfant, puis bébé, étant donné que son processus de vieillissement est à l’inverse du nôtre. Il est raisonnable de penser alors qu’il va devenir progressivement une cellule, une molécule, un atome... jusqu’à disparaître. Mais disparaît-il vraiment, ou bien franchit-il la barrière des mondes, pour se retrouver à l’état microscopique dans notre réalité ?
Certains chercheurs suggèrent même que ces minuscules particules pourraient en réalité constituer ce que nous appelons... l’âme humaine, une partie de nous si précieuse et que nous somme pourtant incapables de localiser dans notre corps.
Qui n’a jamais entendu ces voix intérieures qui régissent certains de nos actes, de nos comportements, de nos paroles ? Peuvent-elles être expliquées par une incroyable alchimie invisible entre l’organisme humain et la microscopique survivance des entités mortes dans l’anti-monde ? Cela concorde avec la vision universelle que nous possédons, à savoir la notion d’une enveloppe corporelle périssable, mais d’une âme... immortelle, censé rejoindre à notre mort un autre monde !
PSYCHIATRIE ET PARANORMAL
En poursuivant sa réflexion sur cette hypothèse, l’auteur suggère alors que parfois cette interaction inconsciente est à l’origine de troubles de comportement comme la schizophrénie, le phénomène de possession ou encore les tendances autodestructrices. Il est logique en effet qu’une entité désireuse de rejoindre rapidement l’anti-Terre et sa réalité en 4 dimensions cherche à abréger l’existence de son « hôte » à son insu. Car une fois libérée de l’enveloppe corporelle, l’âme s’en détache pour rejoindre un monde inconnu...
Certains êtres humains ressentent cependant avec davantage d’acuité cette présence indéfinie, mais que l’on peut qualifier d’extraterrestre ; c’est notamment le cas des contactés. Le témoignage du célèbre abducté Whitley Strieber va dans ce sens. Il écrivait ainsi dans ses 2 ouvrages « Communion et Transformation » : « Je les appelle les visiteurs, mais je commence à croire que cette appellation est erronée. Ils font partie de nous. Ils créent des mondes à l’intérieur de la tête des humains.
C’était comme si j’avais une autre conscience dans mon esprit. Comme si l’on m’observait de l’intérieur. Je ne veux pas renoncer au contrôle de moi-même, mais ils exercent un contrôle certain sur les choses. Je les ressens comme étant au plus profond de moi-même et bien lointains ».
Chez d’autres individus, ce « parasitage » de l’esprit peut se traduire de diverses manières : voyance, télépathie, spiritisme, médiumnité, télékinésie ; autant de facultés que possèdent les anti-terriens dans leur monde en 4 dimensions... C’est donc sous leur influence que s’expliqueraient la plupart des phénomènes que nous qualifions de paranormaux, alors que ces compétences sont à la portée de tous dans l’univers-ombre.
Bien entendu, ces entités brouillent les pistes, et peuvent se manifester à l’être humain sous mille statuts différents : anges, démons, extraterrestres venus d’une autre planète, mais aussi fantômes, esprits désincarnés, entités célestes ou divines, et même... dieux. Les auteurs rejoignent alors les théories de plusieurs ufologues qui estiment que « l’intelligence extraterrestre » n’est en fait qu’un leurre qui se joue de l’esprit humain, s’adaptant à la personnalité des êtres pour parvenir à ses fins.

Une frontière invisible sépare-t-elle notre monde de son double inversé ? L’idée est pertinente, et explique de nombreuses énigmes concernant les rencontres avec des entités et les apparitions OVNI. Plus besoin d’extrapoler sur des voyages interstellaires de plusieurs milliers d’années-lumière, ou sur la technologie nécessaire à de telles expéditions.
Les visiteurs de l’anti-monde quittent leur univers en 4 dimensions en empruntant un « sas » qui les transporte pour quelques secondes ou quelques minutes dans notre monde en 3 dimensions, où le temps marche à l’envers du leur. Les OVNI seraient alors à considérer davantage comme des portes inter-dimensionnelles qui serviraient de lien entre 3ème et 4ème dimension, plutôt que comme des vaisseaux venus des tréfonds de l’Univers.
Comme nous l’avons constaté, leurs motivations peuvent être diverses : souci de « rajeunir » en profitant d’un Temps inversé, mais aussi une curiosité affirmée pour les êtres humains, qui possèdent des particularités physiques qui sont autant d’énigmes pour eux. Notre sexualité et notre alimentation sont peut-être des mystères qu’ils cherchent à percer, eux-mêmes étant dépourvus d’organes génitaux, d’estomac et d’intestins. L’explication des mutilations de bétails (au cours desquelles les organes génitaux sont enlevés dans 90% des cas) ainsi que des enlèvements d’êtres humains (qui témoignent avoir subi des examens cliniques) est peut-être à chercher dans l’anti-Terre...

Pour en savoir plus :
« Extraterrestres : viennent-ils de l’anti-monde ? », Fabrice Kircher et Dominique Becker, JMG Editions
Des mêmes auteurs :
« Enquête sur les insaisissables », Editions Ramuel
« B.A-BA des  guérisons miraculeuses », Editions Pardès
« B.A-BA de Rennes-le-Château », Editions Pardès
« B.A-BA des sciences impossibles », Editions Pardès
A Paraître :
« Les énigmes de l’espace-temps »
« Initiation à l’immortalité »
UNE THÉORIE DÉJÀ PRÉSENTE CHEZ LES PENSEURS GRECS DE L’ANTIQUITÉ
La perspective d’un univers double, sorte de miroir inversé de la Terre, peut sembler révolutionnaire et complètement futuriste. Pourtant, cette idée est développée très tôt, par des penseurs comme Philolaos, fervent défenseur d’une anti-Terre, appelée à l’époque l’Antichton (Chton étant le nom de la Terre).
Ces propos ont été rapportés par Aetius :
« Le pythagoricien Philolaos affirme que c’est le feu qui occupe le milieu de l’Univers ; en deuxième lieu vient l’Antichton, puis en troisième lieu la Terre, habitée, située à l’opposée et tournant à l’inverse de l’Anti-Terre. C’est ce qui explique que les habitants de la Terre sont dans l’impossibilité de voir ceux de l’Anti-Terre »
(Aetius, Opinions, III, 11, 3)
LES CURIEUX HABITANTS DE L’ANTI-TERRE
En gardant la logique d’un monde-miroir, il est cohérent de penser que les entités de l’univers-ombre disposent de caractéristiques opposées à celles des êtres humains. Voici donc quelques particularités que l’on peut d’ailleurs retrouver dans certains rapports de rencontres rapprochées.
- ces entités sont invulnérables au fer, alors que l’homme a développé des armes dans ce matériau.
- elles possèdent un ventre dur et osseux (c’est l’organe le plus mou chez l’homme), parfois un exo-squelette (au contraire de l’homme qui possède une colonne vertébrale interne)
- elles sont dépourvus d’organes génitaux et d’estomac, ils n’ont donc pas d’activité sexuelle ni alimentaire, pas de cycle de reproduction
- elles « naissent » âgées, puis rajeunissent jusqu’à disparaître
- leurs bras droits sont reliés à une main gauche (phénomène du miroir), tout comme le sont représentées... les déesses égyptiennes.
LES CAGOTS : UNE RACE ISSUE DE L’ANTI-TERRE ?
Au Moyen-Âge dans le sud-ouest de la France, on rapporta la curieuse histoire des cagots, une race d’êtres tellement différents des autres hommes qu’ils furent traités en véritables parias. Pour certains historiens, l’explication est simple. Cagot étant un nom désignant la lèpre, cette mise à l’écart était justifiée par une potentielle contamination de la population.
Mais d’autres chercheurs se sont demandés si cette quarantaine n’avait pas une autre explication, tant les restrictions à l’encontre  des cagots étaient sévères. Les êtres désignés comme « cagots » n’avaient en effet le droit d’exercer que 4 métiers (maçon, tailleur de pierre, charpentier et tisserand), n’avaient aucun droit civique et devaient impérativement se marier entre eux. A sa mort, le cagot était enterré au bord d’une route ou dans un fossé.
Et le dégoût de la population était inspiré davantage par leur apparence physique que par la possibilité d’un contact avec un lépreux. Les cagots possédaient en effet des oreilles petites et sans lobes, leurs pieds étaient palmés, et plusieurs récits d’époque rapportent qu’une crête surgissait de leurs crânes. Le témoignage d’Ambroise Paré est précieux, le célèbre médecin d’Henri II ayant eu l’occasion d’étudier un cagot. Une saignée lui fit découvrir que son sang était d’une teinte « bleu-verdâtre » !
Il constata également un curieux phénomène qui nous rappelle la théorie développée dans l’ouvrage « Extraterrestres : viennent-ils de l’anti-monde » : le Temps devient fluctuant. « L’un d’iceux tenant en sa main une pomme fraîche, icelle après apparaisoit aussi aride et ridée que si elle eut resté l’espace de huit jours au soleil » notait le scientifique... mais le plus curieux demeure sans doute l’absence d’origine officielle : la généalogie des cagots est obscure, et ce peuple semble être apparu comme surdi de nulle part...
EN VISITE DANS L’UNIVERS- OMBRE
Les auteurs de « Extraterrestres, viennent-ils de l’anti-monde » se sont penchés sur les récits anciens, espérant y trouver des références à la fameuse anti-Terre.

Elien, un érudit latin qui vécut de l’an 170 à l’an 230 de notreère, a semble-t-il décrit cet étrange univers !
« Il racontait que ce continent est immense, qu’il nourrit de grands êtres, notamment des hommes dont la taille est le double de ceux de notre monde. La durée de leur vie n’est pas la même que la nôtre, mais deux fois plus longue. Ils ont de nombreuses et grandes villes, des caractéristiques de vie et des lois à l’opposé des nôtres ».

Plus étonnant encore, le conteur évoque la fameuse flèche du temps inversée !
« Les arbres qui poussent le long de l’autre fleuve, le fleuve Plaisir, portent des fruits aux qualités étranges. Celui qui en goûte voit cesser ses désirs qu’il eut jusque là, et même s’il aime quelqu’un, il l’oublie. Il rajeunit peu à peu et reprend ses âges précédents et déjà révolus. Il quitte la vieillesse et retourne à la force de l’âge, puis revient à l’âge des jeunes garçons, redevient enfant, nourrisson, et enfin se consume ».
Troublant de constater que la théorie d’une « rive opposée », où les caractéristiques seraient inversées par rapport à la Terre, existait déjà depuis des millénaires !
LES POUVOIRS DE LA 4D
Quels avantages possèdent donc sur l’Homme les créatures de l’anti-Terre ? Leur monde en 4 dimensions leur permet, entre autres choses, de transcender la matière et l’espace. Une façon d’expliquer les observations d’entités capables de traverser un mur ou n’importe quelle structure sans aucune difficulté. Une autre compétence apportée par cette dimension supplémentaire se rapporte au don de télépathie ; nombreux sont d’ailleurs les contactés à avoir souligner que les extraterrestres étaient capables de lire dans leurs pensées...
Enfin, le principal avantage de ces créatures est de pouvoir agir directement sur la psyché humaine, en interagissant avec le monde virtuel que nous possédons en chacun de nous. Altération de nos perceptions, perte des repères habituels, réalité diffuse et incohérente... l’intrusion d’une créature en 4D dans notre monde en 3D ne va pas sans quelques répercussions mentales et physiologiques !
Mais la notion la plus fascinante (et la plus inquiétante) d’un monde en 4 dimensions, c’est que la réalité est en perpétuelle évolution, interdisant le moindre repère sur lequel établir une réalité concrète. En bref, une chose peut devenir la seconde suivante... son contraire !

Offline

 

#33 2007-02-17 23:10:09

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Quelques chiffres apocalyptiques (révélateurs)

171 :

Chaque stade planétaire a 7 conditions de vie et 7 X 7 conditions de forme.
en traversant les stades Saturne, Soleil, et Lune, on a accompli 3 X 7 X 7 conditions de forme. Donc 147. À ces 147 CDF, il faut ajouter les conditions de forme réalisées depuis le début du stade planétaire Terre = 3 X 7 = 21 (les trois conditions de vie élémentales ayant chacun 7 conditions de forme), plus 3 conditions de forme déjà réalisées dans la condition de vie minérale. = 171. Ésotériquement, ce nombre peut vouloir dire: un derrière soi, sept au centre, un devant soi.

172e
on est actuellement dans la 172e condition de forme, c'est la condition de forme Physique, de la condition de vie Minérale, du stade planétaire Terre. C'est au milieu de 343. Vu autrement (en vertu des mystères de nombres) ça se indique, trois=passé, 4=présent, 3=futur.

343 : 7 X 7 X 7 (=343) conditions de forme de Saturne à Vulcain inclusivement. On est au milieu de ce développement.

344: le nombre d'évolution
on a déjà réalisé trois conditions de forme (les trois royaumes élémentaux) au sein de la condition de vie Minérale (la 4e condition de vie). On a déjà réalisé 4 races-Racines ou Grandes Époques. On a déjà réalisé 4 sous-races ou époques culturelles. Ce chiffre se lit 3, 4, 4, pas trois cent quarante-quatre.

premier 6: entre la 6e et la 7e époque culturelle et menant au pralaya qui sépare la 6e Grande Époque de la 7e GÉpoque = c'est la guerre de tous contre tous. C'est aussi là que la terre et la lune se réunissent et qu'apparaissent les bibittes de l'AI et des pensées matérialistes/intellectuelles. L'Église de Philadelphie échappe aux filets enchevêtrés des bibittes. (L'Église de Philadelphie avait déjà commencé à se former tout au long de la 6e époque culturelle. Elle est le petit reste qui formera la 6e GRande époque ou 6e Race-Racine).

466
Se lit 4, 6, 6. Ça désigne un temps futur où 4 conditions de forme auront été réalisées (donc on est entré dans l’état astral plastique), ainsi que 6 grandes époques et 6 sous-races (4, 6, 6). C'est la réalisation d'un premier 6. Mais il est encore temps de se repentir. Là le soleil se réunit avec la terre et un globe lunaire matériel est rejeté parce que trop dense. Les gens qui ne se seront pas spiritualisés seront éjectés à ce moment dans un satellite. C'est lié aux 7 trompettes qui sonnent.

666
400, 200, 60, 6 = Samech, Vav, Ruach, Tav = Sorat
400 en Hébreu est la lettre TAW (Tav), qui réfère au moi inférieur. 200 est le mot RESCH (lettre Ruasch) qui réfère au corps astral. 6 signifie VAV ou WAW (lettre O) qui réfère au corps éthérique. 60 est le mot Samech (lettre S) qui réfère au corps physique. En les lisant à l’envers, cela donne SORAT,qui signifie que les 3 corps inférieurs (astral, éthérique, physique) sont mis au service du moi inférieur. Sorat est la deuxième bête, celle qui vient de la Terre. Ce ‘666’ se lit six-cent soixante six.

666
Se lit 6-6-6.
Ces trois chiffrent désignent un temps futur où l’on aura réalisé (et dépassé) la 6e condition de forme, la 6e Race-Racine et la 6e sous-race, toujours au sein du stade planétaire de la Terre. C'est le Jugement Dernier. Mais la véritable dernière chance est dans une autre signification du 666: dans le moment même de la 6e condition de forme de la 6e condition de vie du 6e stade planétaire (Vénus, qui succédera au stade de Jupiter).

Offline

 

#34 2007-02-18 01:46:44

Winston Smith
Outer Party Member
From: Oceania
Registered: 2006-12-27

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Well...that was very nice, however, I don't speak or read french.  I was kind of looking for this type of response: "Yes! I tried that and it worked!!" or " I tried it.  Don't waste your money."

Can you simplify/translate?

TIA

Winston


DOWN WITH BIG BROTHER

Offline

 

#35 2007-02-18 02:50:56

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

All these articles were in response to Adama's request, Winston.

To your request, I would answer: I never tried thse technologies and never will because I do not trust any of these. Playing with electromagnetics (sound is) and electrical lights is like plyaing with the reptile electromagnetic body know as the doppelgagner or the ahrimanic (satanic) Double.

Those technologies are linked to Sirius or Orion and the aliens from there are nordic manipulators posing as saviors. These technologies are a way for them  to masquerade as benefactors, bringers of free energy and mind-expanding 'liberating' technologies.

Offline

 

#36 2007-02-18 04:43:53

Winston Smith
Outer Party Member
From: Oceania
Registered: 2006-12-27

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Thanks.  I certainly didn't mean to ruffle any feathers and I appreciate your response/opinion on my previous inquiry.  I was hoping however to hear an opinion from some who did have experience with this (technology).  I will however, take you're advice very seriously.  Thanks again.

Cheers!

Winston


DOWN WITH BIG BROTHER

Offline

 

#37 2007-02-18 17:21:04

Blue
Thank you Tom
From: The bottom of my heart
Registered: 2006-07-10
Website

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Sacre Bleu -steiner sanglant d'enfer pas encore big_smile

Last edited by Blue (2007-02-18 19:13:04)

Offline

 

#38 2007-02-18 21:23:11

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

About half of this is anthroposophical stuff. The other half cannot be said to have direct relations to anthroposophy. But in my mind, they complete the anthroposophic articles I posted.

Offline

 

#39 2007-08-03 18:07:13

Seeking the Truth
Member
Registered: 2006-12-02

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Hello Druid.  I'd like to say thanks for all of the work you've put into your threads. I am happy to say that I can now read AND follow Rudolf Steiner's writings!  It took me a while, since I've just recently been introduced to this unreality of ours.  But I've come a long way in just a short time and now Steiner's work doesn't seem so daunting.

I'd like to comment on this machine stuff.  I had printed out this thread a few months back and it got buried under other information. Well, I found it the other day and just finished it last night.  I had this really strange thought:

There are energy healers on another forum that I used to visit that have actually ran this energy to their dead car battery and revived it! There was not just one person or one occasion. Several of them reported being able to charge batteries and such by 'running energy' as they call it.  I didn't think too much about it until I read this thread yesterday.  Now I'm thinking, "What the heck???"

What are these people doing (even unknowingly)?  Are they giving life to these objects (machines)? They claim that they run 'life-force' energy, so how does that work? And how would that fit in to Steiner's work?  He would probably be appalled to hear of people running life force energy into machines. 

Of course, reading on Emberson's material (or de Jongg), this will be normal in the years to come? Am I comprehending this correctly?

Also, what is the name of Emberson's book that you're referring to on page one? Do you have an ISBN number for it?

Thanks again!

Offline

 

#40 2007-08-04 22:08:57

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

The book by Francis Paul emberson is

From Gondi Shapur to Silicon Valley (1997) Etheric Dimensions Press, Glengorm Castle, Isle of Mull, Agyll, Scotland. February 1997. ISBN 2 - 904991 - 43 - 3. First Edition: 1991, Reprinted: 1996

I know someone who bought the personal copy of the author himself! Too hard to find!

The copy I own is in French.



talking about your experience with people using energy ot boost their car, I'd assume it's the energy taken from dead people stuck in electromagnetic machines (diabolical scheme of the Lodges, using polarity of geomagnetic forces in the Amrican continent: North-Soth, positive negative, acting upon man's intimate evil Twin and keeping dead people stuck in electromagnetic machines and computers). Emberson talks a lot about this in his book. You have a chapter of the book you can read for free on the forum: http://forum.noblerealms.org/viewtopic. … 004#p48004

Offline

 

#41 2007-08-05 00:00:56

Antaeus
Member
Registered: 2007-07-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

This headlong race forwards goes hand in hand with the continual struggle for the leading position in the economic world. Whoever is not fast-moving and innovative simply goes to the wall in the great capitalistic struggle for existence. It is essential to win the big race on the business-highway fought out at the leading edge of progress by the companies. In this race Gates' gigantic computer company Microsoft has so far done especially well. This is what people like Gates find most exhilarating: "My aim is above all to keep Microsoft at the very forefront by means of continuous innovation. It is a bit disconcerting to see that in the course of the further development of computer technology no enterprise has been able to maintain the leading position which it held in one period, on into the following period ... I would like to break this rule. Somewhere ahead of us lies the threshold separating the epoch of the PC from the epoch of the Highway [= the total computer network]. I would like to be among the first to cross this threshold" (The Way Ahead, 1995).
------------------------------------------------------------------

I've read some text from another Hoppe; Hans-Herman Hoppe.  I still can not see any concrete reason for the United States involving itself in WWI.  It spawned so many negative events, and I don't even want to describe it.  But I could, I could go on and on about how our involvement brought about so many events that we would have been better off without.

Now we have Bill Gates and the like, and we have Germany, controlling all the air traffic in Europe, Middle East, Eurasia, Northern Africa.  Germany also controls security for all of the Mediterranian shipping commerce, including all the way down to the Horn of Africa.  Germany controls the military of 25 nations including nuclear research and weaponry.  They have a jet fighter fleet that is equal to our 250 million dollar F-22 that we decided not to make very many of.  In this I am being very concise because with what I have said there is a lot that can be added.  The United States has done a lot of insult and injury but seem to be introspective now and trying to be fair, generous, supportive, helpful to all the nations of the world that they deal with.

I just wanted to change the perspective a bit.  You make it sound like Bill Gates is trying to create a self aware Sky-Net that will decide that humans must DIE.  Heck, you travel over to Europe and they look more like technocrats than Americans do. 

Just one more thing.  I think democrats have caved in to faction one, and that Bush is a faction two person.


Good judgement comes from experience; experience comes from bad judgement.
----------------------------------------------------------
You have to believe in the impossible in order to become.

Offline

 

#42 2007-08-05 04:48:33

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Cross the Threshold...
Gates...

!

Offline

 

#43 2007-08-05 05:54:45

Antaeus
Member
Registered: 2007-07-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

druid wrote:

Cross the Threshold...
Gates...

!

-------------------------------------------------------------
I wasn't trying to be an antagonist, it is just that you only used Bill Gates as a reference and I think it is possible that some other countries might have their 'Bill Gates' examples.  It is like the inventor who gets world renown for an invention, but there was three or more other scientists around the globe who were on the verge of completing the same thing. 

Cross the Threshold?  I don't think I have decided on the red pill or the blue pill.  I'm still studying.  I have registered with a site that studies Anthroposophy, but I've already committed myself to Theosophy.  I don't believe a conflict exists except that Theosophy gets more of my time.


Good judgement comes from experience; experience comes from bad judgement.
----------------------------------------------------------
You have to believe in the impossible in order to become.

Offline

 

#44 2007-08-05 10:07:28

druid
Member
Registered: 2006-08-06

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

I found it funny the Crossing of the Threshold, entering the Gates...

Technology, especially electronic, takes us "across the Threshold".

It's not Bill Gates who's in control of Microsoft... It's ahrimanic forces, it's the doppelganger. the Double at the Gates of Hell...

Offline

 

#45 2007-08-05 11:55:17

Barefoot Doc
Member
From: England
Registered: 2005-04-20

Re: The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

The EDFU temple and the chip.

http://www.freedomdomain.com/edfu.gif
http://www.freedomdomain.com/edfu-cpu.gif

http://www.freedomdomain.com/ichpyost.gif

from http://www.freedomdomain.com/horus.html

Last edited by Barefoot Doc (2007-08-05 11:57:14)


Its not like we are fractions of the whole but rather versions of the whole.

Offline

 
  • Index
  •  » Conspiracy
  •  » The Machine-Planet: Our future? Darth Vader as Ahriman

Board footer

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson